Drame d’Imlil: ce que réclament les avocats des victimes

Le procès du drame d’Imlil est presque terminé. Le verdict est bientôt attendu et les avocats vont présenter leurs derniers arguments ce jeudi.

Le ministre public a demandé la peine de mort pour les trois principaux accusés du meurtre bestial des deux jeunes touristes scandinaves. Autre demande requise pour un quatrième acolyte: la prison à perpétuité pour avoir été l’un des protagonistes de la vidéo faisant allégeance au pseudo Etat islamique. Quant aux autres inculpés, ils risquent des peines de peines de prison ferme allant de 10 à 30 ans.

C’est le compte rendu de ce qui s’est passé à la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Salé, en juin dernier, à l’encontre des vingt-quatre accusés d’avoir perpétré le double assassinat des deux touristes scandinaves, Maren Ueland et Louisa Vesterager Jespersen.

“Nous allons plaider les circonstances atténuantes compte tenu de leurs conditions sociales précaires et leur déséquilibre psychologique”, a déclaré à l’AFP Me Hafida Mekessaoui, l’avocate des trois accusés.

Les trois personnes menacés de la peine de mort sont Abdessamad El Joud, présenté comme “l’émir” de la cellule terroriste”, et de ses deux complices Rachid Afati et Younes Ouziad. Abderrahmane Khayali, lui, a été condamné à la prison à perpétuité. Trois autres inculpés risquent trente ans de prison ferme, alors qu’un quatrième risque vingt-cinq années d’emprisonnement.
Quant à Kevin Zohler, le ressortissant hispano-suisse, il pourrait écoper de vingt ans de prison ferme, ainsi que huit autres accusés. Les autres inculpés risquent des peines de prison variant entre dix et quinze ans, peines requises contre eux par la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Salé.

L’avocat des parents de Louisa, Me Khalid Elfataoui, a indiqué à l’AFP avoir reçu une lettre “bouleversante” de la famille de la victime, qu’il lira au Tribunal ce jeudi. Il demandera une indemnisation de 10 millions de dirhams pour la famille de Louisa.
Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Une célèbre youtubeuse marocaine provoque la colère de la Toile

Asmae Beauty, une youtubeuse marocaine à plus d’un million de followers, a vu sa cote grimper davantage le weekend dernier après avoir publié trois vidéos où elle accuse sa belle-famille de l’avoir maltraitée.