Drame d’Imlil: ce que l’on sait sur l’audience de jeudi

La Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a reporté, jeudi, au 30 mai l’examen de l’affaire du meurtre des deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil (province d’El Haouz) dans laquelle sont poursuivis 24 individus. Les accusés, qui étaient tous présents à l’audience, sont poursuivis notamment pour “constitution d’une bande pour préparer et commettre des actes terroristes, atteinte à la vie de personnes avec préméditation, possession d’armes à feu et tentative de fabrication d’explosifs en violation à la loi dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement préjudice à l’ordre public”.

Dans le cadre des investigations effectuées après la découverte des corps sans vie de deux touristes étrangères dans la région d’Imlil, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, avait annoncé l’arrestation des personnes accusées, en collaboration avec la Gendarmerie royale et la Sûreté nationale. L’audience s’est déroulée en présence de nombreux médias nationaux et étrangers.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le Maroc a franchi le seuil des 10.000 tests de dépistage par jour

Voici les principaux points de la déclaration dimanche du directeur de l'épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi sur la situation épidémiologique du coronavirus au Maroc.