Drame d’Imlil: Abdelhak Khiyam fait de nouvelles révélations

L’enquête menée par le Bureau central d’investigation judiciaire concernant le meurtre de deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil touche à sa fin.

Dans une déclaration à Le Site info, le directeur du BCIJ Abdelhak Khiyam a assuré que les 19 suspects impliqués dans cette affaire seront déférés la semaine prochaine devant la Chambre criminelle de première instance chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé.

Et d’ajouter que les présumés coupables comptaient perpétrer d’autres attaques terroristes dans le Royaume. «L’enquête est toujours en cours pour faire tomber tous ceux qui ont un lien avec ce meurtre», a affirmé Khiyam.

Après ce crime crapuleux, le BCIJ a annoncé l’arrestation de 19 individus à Casablanca, Marrakech, Essaouira, Sidi Bennour, Tanger et Chtouka Ait Baha qui seraient impliqués dans le meurtre des deux touristes.

Ces arrestations avaient permis la saisie d’un matériel électronique, un fusil de chasse sans permis, des armes blanches, des lampes torches, des jumelles, une tenue militaire et des produits de base qui entrent dans la fabrication d’explosifs puissants.

Rappelons que deux ressortissantes scandinaves ont été tuées à l’arme blanche d’une manière bestiale durant la nuit du dimanche au lundi 17 décembre.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Affaire «Hamza monbb»: ce qui est prévu cette semaine

La Chambre criminelle près le tribunal de première instance de Marrakech a condamné le policier impliqué dans l’affaire «Hamza monbb» à dix mois de prison ferme et à une amende de 2000 dirhams.