Drame de Taza: les victimes se confient (VIDEO)

Le directeur de l’hôpital provincial de Taza Khalid Filali a indiqué que 50 passagers étaient à bord de l’autocar qui s’est renversé dimanche après-midi près au niveau de la commune Bab Marzouka.

Dans une déclaration à Le Site info, le responsable a affirmé que l’établissement hospitalier a reçu 42 blessés dont six, qui était dans un état critique, sont décédés. Sept blessés, a ajouté le responsable, ont été transférés au CHU de Fès et deux autres à l’hôpital militaire de Meknès. «Le bilan du renversement de l’autocar s’est élevé à 17 morts et 35 blessés», a déploré le directeur.

L’un des passagers, actuellement hospitalisé à Taza, a, de son côté, fait savoir que tout s’est passé en une fraction de seconde. «Le conducteur roulait normalement avant de perdre le contrôle de l’autocar. C’est ainsi que le drame s’est produit», a-t-il confié.

Une autre femme, également blessée, a confié que l’accident a été  provoqué par les pluies qui se sont abattues sur la région. «J’ai entendu l’assistant du conducteur lui dire: «freine, freine !». Il a perdu le contrôle de l’autocar avant de se renverser. Ma sœur était avec moi. Je crois qu’elle est morte. Les médecins ne veulent rien me dire», a-t-elle souligné.

Rappelons qu’une enquête a été ouverte par les autorités sécuritaires sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer les circonstances de cet accident.

N.M. et K.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: Abou Naim restera en prison

Le 20 mars dernier, le procureur du roi près le tribunal de première instance de Aïn Sbaâ a décidé de poursuivre Abou Naïm en état d’arrestation pour “incitation à la haine et menaces de commettre des actes susceptibles d’atteindre gravement à l’ordre public”.