Drame de Harhoura: on en sait plus sur le coupable

Trois jours après le décès du gendarme qui a été renversé par une voiture à Harhoura, Mohamed Ziane a dévoilé de nouveaux éléments au sujet du coupable.

Dans une déclaration à Le Site info, l’avocat a indiqué avoir renoncé à la dernière minute au fait de défendre le mis en cause. «J’ai pris cette décision à cause du père de ce jeune homme. Il est très peureux. De toute façon, je ne peux pas prendre cette affaire», a-t-il expliqué.

Ziane a également confié que le coupable réside aux Pays-Bas, avec ses parents, assurant que c’est la première fois qu’il visite le Maroc. Et d’ajouter que sa mère, après avoir appris la nouvelle, a eu une hémorragie interne à cause du choc et a été transférée d’urgence à une clinique aux Pays-Bas.

L’avocat a aussi souligné que le jeune homme sera poursuivi pour homicide volontaire, ce qui est totalement inconcevable selon lui. «L’affaire n’a pas été déférée devant la chambre criminelle. Le coupable doit, certes, être lourdement sanctionné par la justice mais il ne doit pas être poursuivi pour homicide volontaire», s’est-il insurgé. Et d’ajouter que l’audience du procès, lors de laquelle il sera entendu par le juge d’instruction près la Cour d’appel de Rabat, a été fixée au 23 octobre.

Rappelons qu’un gendarme a été renversé vendredi dernier par une voiture roulant à grande vitesse. La victime a demandé au conducteur coupable de s’arrêter après avoir commis une infraction routière. Ce dernier, en excès de vitesse, a refusé d’obtempérer et a renversé le gendarme avant de tenter de prendre la fuite.

Le mis en cause a finalement été arrêté et placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

Les obsèques du gendarme ont eu lieu samedi après-midi à Khénifra, dont il est originaire.

La dépouille du défunt, qui a succombé à ses blessures à l’hôpital militaire de Rabat, a été inhumée en présence de plusieurs membres de sa famille et de proches, en plus de hauts gradés de la gendarmerie royale.

N.M. (avec K.Z.)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le “Village du Maroc” débarque à Abidjan (VIDEOS)

La 2ème édition du "Village du Maroc", qui se tiendra du 6 au 8 décembre dans la métropole économique ivoirienne Abidjan, se veut l'occasion de créer des ponts et consolider les relations entre différents pays africains...