Drame d’Al Haouz: de nouveaux éléments dévoilés

Les autorités locales et les services de sécurité et de la protection civile continuent de dégager les boues pour extraire le véhicule de transport mixte enseveli mercredi soir sous les amas de rochers et de terre suite aux pluies torrentielles qu’a connue la province d’Al Haouz.

D’après une source de 2M, l’opération a été suspendue pendant 15 minutes à cause des averses qui se sont abattues cet après-midi sur la région. Et d’ajouter qu’aucune perte humaine n’a été pour l’instant signalée.

Une source de Le Site info avait indiqué qu’au moins 18 personnes sont portées disparues et données pour mortes, Et d’ajouter que les victimes étaient dans un minibus qui a été emporté par les pluies diluviennes. Elles ont été prises au piège, près d’un lac, par la montée brutale des eaux.

D’après les autorités locales de la province, les pluies torrentielles intenses qu’a connue la province d’Al Haouz mercredi soir ont provoqué une hausse du niveau des cours d’eau et des ruisseaux et un éboulement au point kilométrique 230 sur la route nationale No 7 au niveau du douar Touk Al Khair, relevant de la commune Ijoukak dans le Caidat Talat N’ Yacoub (Cercle Asni). Et d’ajouter que les efforts se poursuivent pour dégager les boues qui ont atteint près de 20 m de hauteur, dans le but d’extraire ce véhicule, repêcher ses occupants potentiels et de rétablir la circulation sur cet axe routier.

Ces inondations ont par ailleurs provoqué des dégâts matériels considérables. Une enquête a été ouverte pour déterminer les conséquences exactes du drame.

Y.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: averses et risque d’orages ce lundi au Maroc

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du lundi 24 février 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale