Disparition mystérieuse d’un nouveau-né à Khouribga

L’hôpital provincial de Khouribga vient de connaître une histoire hallucinante. Alors qu’une femme venait d’accoucher, son état s’était brusquement détérioré et elle a été admise en réanimation.

C’est le moment choisi par un agent de sécurité pour s’introduire dans la chambre et à l’insu de tout le monde, il a pris le nouveau-né et l’a déposé dans un frigo non allumé de la morgue. L’agent s’en est allé vaquer à ses occupations, mais entre-temps, le mari s’est présenté à l’hôpital pour s’enquérir de la situation.

Les employés lui ont assuré que son épouse avait été admise au service de réanimation, mais pour le bébé, aucune réponse n’a pu être donnée. Devant la confusion générale, un policier de permanence a contacté le commissariat central pour signaler cet incident.

Une brigade a été dépêchée à l’hôpital pour effectuer l’enquête sur la disparition mystérieuse du bébé. Sentant, le danger s’approcher, l’agent de sécurité a alors avoué aux enquêteurs avoir déposé le bébé à la morgue croyant qu’il était décédé. Accourus vers ce lieu, ils ont trouvé le nouveau-né bien vivant, bien qu’il ait passé presque 10 heurs dans ce frigo.

L’enquête que mène la police avec cet agent, tend à déterminer ses vraies motivations, puisqu’il n’est pas habilité à s’introduire dans les chambres des patientes et encore moins à s’approcher des nouveau-nés. L’hypothèse retenue par les enquêteurs est que l’agent voulait remettre le bébé à un couple frappé de stérilité.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page