Discours du Trône : les clarifications nécessaires (Analyse)

Par Taoufik Jdidi

Il n’est pas de l’habitude de Mohammed VI de cacher les vérités au peuple. D’autant plus quand il s’agit d’un moment aussi solennel que celui de la fête du trône. Un moment bien particulier qui nécessite d’apporter les clarifications nécessaires sur des sujets et des thèmes qui intéressent l’opinion publique.

Outre les volets économiques, diplomatiques ou ceux se rapportant à la sécurité et aux conditions des ressortissants établis à l’étranger, les Marocains attendaient surtout de la part du roi qu’il soulève les questions politiques de l’heure qui ne cessent de tarauder leur esprit.

D’emblée, Mohammed VI n’a laissé aucune place à l’équivoque quant à la place de l’institution de la monarchie dans le système politique marocain.

Il a tenu à rappeler une vérité que d’aucuns semblaient vouloir contourner en incorporant le roi dans les querelles politiques.

Là-dessus, il a été ferme en soulignant que le roi n’appartient à aucun parti et que son seul parti est le Maroc.

Une réponse cinglante aux différentes déclarations qui ont fusé, ces derniers temps, alors que l’atmosphère politique commençait à s’échauffer pour cause de période pré-électorale.

Pour le roi, certaines déclarations irresponsables nuisent à l’image du pays et créent la confusion C’est pourquoi il en appelle aux différentes formations politiques pour éviter de verser dans les surenchères en vue de glaner des soutiens électoraux.

Il en appelle aussi aux citoyens pour qu’ils assument leur responsabilité dans le choix de leurs représentants qui doivent faire partie des élites se caractérisant par la rectitude, l’honnêteté et la compétence.

C’est dire que le roi compte beaucoup sur la conscience des citoyens afin de doter le pays d’institutions crédibles et efficaces, sans lesquelles l’effort de développement serait mis entre parenthèse.

Or, le Maroc ne peut se permettre de rater son rendez-vous avec les mutations profondes que connaît le monde qui ne reconnaît que les Etats qui s’insèrent pleinement dans les valeurs démocratiques de liberté et de progrès.

Ces messages forts à l’adresse de la classe politique sont venus mettre un terme aux différents dérapages qui ne cessent de s’exacerber au fur et à mesure qu’approche la date fatidique du 7 octobre. Les propos du roi en font tout un programme.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page