Ivre, un directeur de collège tente de pénétrer dans un internat de filles

©DR

Le directeur d’un collège situé à Laâyoune a été arrêté par les autorités locales après l’effraction d’un internat pour filles. L’accusé était en situation d’ébriété avancée au moment des faits.

Après leurs plaintes, les familles des jeunes filles ont pourtant insisté pour que le directeur ne soit pas condamné. Cette décision surprenante a permis à l’adjoint du procureur du roi de mettre le cinquantenaire en liberté conditionnelle.

D’après des témoignages, le directeur, ivre, se serait attaqué au gardien de nuit de l’internat de jeunes filles d’un lycée à Laâyoune. Après en être venu aux mains, le directeur a renoncé à son plan et il est rentré chez lui comme si de rien n’était.

Suite à cette affaire, l’académie de l’éducation et de la formation a décidé de créer un comité de surveillance qui ouvrira une enquête sur le directeur.

Selon le quotidien arabophone Al Akhbar, il est prévisible que cet homme écope d’un arrêt de travail provisoire, en attendant la décision finale du tribunal d’instance. Décision qui réconforte les professionnels du secteur ainsi que les citoyens de Laâyoune, inquiets pour l’avenir de leurs filles dans les internats.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un policier blessé à Laâyoune

Les services de la préfecture de sûreté de Laâyoune ont arrêté, jeudi matin, deux individus, aux antécédents judiciaires, âgés de 21 et 27 ans pour leur implication présumée dans une affaire d'ivresse publique et de coups et blessures à l'aide de l'arme blanche à l'encontre d'un policier.