D’importantes personnalités ont assisté aux funérailles de Moulay Messaoud Agouzzal

Les obsèques de l’homme d’affaires et résistant Moulay Messaoud Agouzzal se sont tenues ce lundi à Meknès, dans un climat d’émotion et de recueillement.

La dépouille du défunt a été inhumée au cimetière Sidi Bouzekri après les prières d’Addohr et de la mort, en présence de personnalités de l’univers de l’entreprise et des sphères culturelle, politique et associative, ainsi que de nombreux anonymes.

Le haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri, a mis en avant le long parcours patriotique du regretté ainsi que sa contribution dans le développement économique du pays, au lendemain de l’indépendance.

‘’Nous avons perdu une grande figure de l’histoire de l’entrepreneuriat au Maroc’’, a souligné de son côté, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Salaheddine Mezouar, notant que ‘’son patriotisme, sa générosité et sa simplicité ont marqué ceux qui le connaissaient’’.

‘’En plus d’avoir bâti un conglomérat économique, diversifié et prospère, Moulay Messaoud Agouzzal a œuvré pour le développement du Maroc en véritable patriote économique’’, a-t-il ajouté, relevant que le secteur privé marocain ‘’perd un de ses doyens et grands sages’’.

Rappelons que Moulay Messaoud Agouzzal est décédé samedi dans un hôpital à Casablanca, à l’âge de 89 ans, des suites d’une longue maladie.

En cette douloureuse circonstance, le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille du défunt, dans lequel le Souverain exprime à la famille du regretté, et à travers elle à tous ses proches et amis, ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion face à cette perte cruelle imparable, implorant le Tout-Puissant de leur accorder patience, consolation et réconfort.

Né en 1930 à Ida Ougnidif, province de Chtouka Ait-Baha, cet autodidacte était opérateur économique exceptionnel qui a réussi à bâtir au lendemain de l’indépendance un conglomérat économique, diversifié et prospère.

Dans les années 40, feu Messaoud Agouzzal s’était lancé dans une activité de négoce d’huile d’olive, jusqu’à devenir en 1956 le premier exportateur d’huile d’olive vers l’Italie.

Deux décennies plus tard, Moulay Messaoud va créer les ‘’Huilleries de Meknès’’, puis en 1974 il va se lancer dans le secteur immobilier. Mais l’ascension va s’opérer avec la vague de marocanisation, dans laquelle, Messaoud Agouzzal va racheter Chimicolor et Chimilabo.

Le nom de Moulay Messaoud Ben Brahim Agouzzal était aussi lié à la résistance et à la lutte contre l’occupation. Le défunt est également connu pour avoir participé à la logistique déployée lors de la Marche verte.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

En vidéo: Les obsèques de l’ancien président égyptien Hosni Moubarak

Les obsèques de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak, décédé à l'âge de 92 ans des suites d'une longue maladie, ont eu lieu ce mercredi au Caire.