Dialogue social: le ministère de la Santé poursuit ses réunions avec les syndicats

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a tenu, mercredi à Rabat, deux réunions avec les syndicats représentés dans le secteur, et ce dans le cadre du dialogue social.

Les deux rencontres ont été l’occasion de présenter un exposé sur la vision générale de la mise à niveau du système national de santé, et un autre sur le développement de certains points relatifs au dialogue social, notamment la mise en application des dispositions de l’accord de 24 février 2022 entre le gouvernement et les centrales syndicales représentées dans le secteur concernant la situation du personnel de la santé, le référentiel des emplois et compétences et la création de l’instance nationale des infirmiers et techniciens de la santé, indique le ministère dans un communiqué.

Les participants à ces deux réunions ont fait part de l’engagement sérieux et responsable de tous les intervenants pour la réussite de la mise en oeuvre du chantier royal de la généralisation de la protection sociale, notamment son volet relatif à la généralisation de la couverture médicale, et l’engagement du ministère à faire impliquer les partenaires sociaux, aux niveaux central et régional, dans les différentes étapes de la mise en oeuvre de ce chantier.

La même source relève qu’il a été convenu de la création d’un comité technique conjoint spécial pour chaque catégorie afin de veiller sur la mise en application optimale des dispositions de l’accord du 24 février dernier, après l’adoption des textes juridiques d’application de cet accord, faisant part de l’organisation prochainement de deux sessions de formation portant sur le référentiel des emplois et compétences et la création d’un comité conjoint entre l’administration et les syndicats pour accompagner l’élaboration de ce référentiel.

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale s’est engagé, ajoute le communiqué, à remettre aux partenaires sociaux un mémorandum sur la création des instances professionnelles pour les infirmiers et techniciens de la santé pour recueillir leurs points de vue en perspective de parvenir à une vision commune dans les plus brefs délais.

Les deux parties ont convenu de poursuivre ces rounds de dialogue social au début de septembre prochain en vue d’examiner les points objets de l’accord dans le cadre des comités thématiques, dont les revendications qui n’engagent pas des ressources financières, le dossier des lauréats du master et du 2ème cycle des instituts supérieurs des professions infirmières et techniques de santé et celui des lauréats de l’école nationale de la santé publique, souligne-t-on.

Et d’ajouter que le ministère a salué le rôle central que joue les syndicats représentés dans le secteur, et le dialogue sérieux et responsable ayant marqué les travaux de ces deux réunions, affirmant son engagement à préserver les acquis et à s’affaire pour améliorer les conditions du personnel de la santé en faveur de l’amélioration de la qualité des services offerts aux citoyens.

Ont pris part à la première réunion la ligue nationale de la santé (UMT), le syndicat national de la santé (CDT), le syndicat national de la santé publique (FDT), la ligue nationale de la santé (UGTM) et la ligue national du secteur de la santé (UNTM), et à la deuxième réunion le syndicat indépendant des infirmiers, le syndicat indépendant des médecins du secteur public et l’organisation démocratique de la santé (ODT).

S.L. (avec MAP)




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page