DGSN: une grosse affaire d’escroquerie éclate à Fès

Le service régional de la police judiciaire de Fès a interpelé, vendredi matin, en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), cinq individus soupçonnés de liens avec un réseau criminel actif dans l’escroquerie, le faux et usage du faux.

Parmi ces mis en cause, âgés entre 26 et 52 ans, figurent deux filles et un employé chargé des ventes, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La même source précise que le procédé criminel adopté par les membres de ce réseau consiste à falsifier les dossiers d’acquisition de voitures neuves, à l’aide de faux documents et de fausses identités et avec la complicité d’un employé en charge des ventes dans une agence relevant d’une société d’automobile à Fès, avant de les soumettre à des sociétés de crédit pour récupérer et écouler les voitures sans documents et avant de s’acquitter des montants dus.

Les recherches et les investigations menées par les éléments de la police judiciaire, poursuit la même source, ont permis d’identifier les suspects avant leur interpellation au siège d’une société d’automobile sur la route de Meknès à Fès, en possession de dossiers de crédit contenant des documents falsifiés et des sommes d’argent importantes, ainsi que la saisie d’une voiture, butin de cette activité criminelle.

Les suspects ont été soumis à l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer tous les actes criminels qui leur sont reprochés, tandis que les investigations se poursuivent afin de élucider les ramifications et les éventuels complices dans cette activité criminelle, conclut la DGSN.

M.S. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page