DGSN: la police est intervenue à temps à Béni Mellal

Un brigadier-chef exerçant à l’unité mobile relevant de la préfecture de police de Béni Mellal, a été contraint, lundi soir, de tirer une balle de sommation de son arme de service lors d’une intervention sécuritaire pour l’arrestation d’un récidiviste muni d’une arme blanche, qui était dans un état de forte impulsivité et exposait la vie des citoyens et la sécurité des fonctionnaires de police à un danger sérieux et imminent.

La patrouille de police était intervenue pour l’arrestation du mis en cause (22 ans) sur la base d’un avis concernant un individu sous l’emprise de la drogue qui menaçait les citoyens à l’aide de l’arme blanche dans le quartier “Takadoum”, indique un communiqué de la DGSN.

Face à la résistance farouche du forcené, le fonctionnaire de police a été contraint d’utiliser son arme de service pour tirer une balle de sommation, ce qui a permis de neutraliser le danger de l’agression avant d’arrêter le suspect et de saisir l’arme blanche en sa possession.

Et le communiqué de conclure que le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par le parquet compétent en vue de déterminer les autres actes criminels qui lui sont attribués.

M.D. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Fès: pris en flagrant délit de trafic de cocaïne

Les trois mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.