DGSN : le grand ménage de Hammouchi se poursuit

Le Directeur général de la sûreté nationale est déterminé à assainir le corps de la police, comme le lui avait recommandé le Roi Mohammed VI lors de sa nomination.

Depuis, des dizaines et des dizaines de policiers, officiers et même des hauts responsables ont fait l’objet de sanctions disciplinaires allant parfois jusqu’au limogeage.

Ces opérations n’ont épargné aucun corps ni aucune direction, que ce soit la police judiciaire, les renseignements généraux ou le corps urbain. A tel point que tous ceux qui seraient susceptibles d’avoir commis des violations au cours de l’exercice de leurs fonctions redoutent des représailles.

Tout le monde est sur le qui vive et attend que l’épée de Damoclès lui tombe sur la tête. Ainsi, il y a quelques jours, Hammouchi a donné un grand coup de balai au sein de la police judiciaire de Rabat. Cette opération a concerné une dizaine de hauts responsables, mutés dans différentes régions sans fonctions.

Et cette semaine encore, s’appuyant sur un rapport de l’inspection générale, Abdellatif Hammouchi a mis à la retraite prématurément plusieurs hauts responsables de la préfecture de police de Casablanca. Ces derniers ont été assignés à liquider leurs congés et à se préparer à la retraite. Certains d’entre eux avaient voulu solliciter la reprise du service sous une forme contractuelle, mais Hammouchi a catégoriquement refusé cette option.

E .F


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page