DGSN: deux interpellations à la gare routière d’Oujda

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire d’Oujda ont interpellé, mercredi, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), trois individus, aux antécédents judiciaires, pour leur implication présumée dans une affaire de possession et trafic de drogue et de psychotropes.

Dans un communiqué, la DGSN indique que deux des mis en cause ont été interpellés à la gare routière d’Oujda alors qu’ils s’apprêtaient à prendre l’autocar à destination de Salé, faisant savoir que les opérations de fouille ont permis la saisie en leur possession de 8.580 comprimés psychotropes, dont 7.380 du type « Zepam », 1.020 « Nordaz » et 180 « Rivotril », ainsi que des doses de cocaïne, trois téléphones portables, une moto et une somme d’argent qui pourrait être générée de leur activité criminelle.

Les recherches et investigations menées suite à l’interpellation des deux suspects principaux ont permis d’identifier un troisième présumé complice, qui a été appréhendé au quartier « Mbasso » à Oujda, selon la même source.

Les trois mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les éventuelles ramifications de cette activité, ainsi que l’ensemble des actes criminels qui leur sont reprochés, conclut le communiqué.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: des coups de feu tirés par la police à Hay Hassani

Le suspect majeur a été placé en garde à vue et le mineur mis sous contrôle judiciaire, à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent et ce, pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer l’ensemble des actes criminels qui leur sont reprochés.