Deux Roumains ont escroqué des joailliers du royaume

La police judiciaire d’Agadir a procédé cette semaine à l’arrestation de deux touristes de nationalité roumaine pour escroquerie dans le centre commercial de Souk Lhad. Ces Roumains essayaient de vendre un faux collier en or à un des marchands de bijoux de ce centre commercial.

D’après les informations recueillies par le quotidien arabophone Al Akhbar, les deux jeunes touristes cherchaient la victime parfaite et croyaient pouvoir duper un marchand d’or dans le centre commercial.

Après avoir examiné la soi-disant pièce en or d’une valeur inestimable, le joaillier a eu des doutes. En effet, il s’agissait d’un simple collier plaqué or.

Le professionnel leur a alors dit que leurs déclarations étaient fausses et que le collier ne valait même pas la moitié de ce qu’ils attestaient.

Au fil de la discussion, le bijoutier a pu reconnaitre les deux imposteurs dont un de ses amis, joaillier à Rabat, s’était plaint pour escroquerie. Ce dernier avait acheté pour plus de 300.000 dirhams des bijoux prétendus être en or. Après s’être rendu au commissariat pour plainte contre deux touristes X, ce joaillier escroqué avait publié les photos des Roumains sur les réseaux sociaux afin de prévenir toute personne susceptible de les reconnaître.

Les imposteurs ont pu abuser entre temps d’un autre joaillier, à Marrakech, avec la même stratégie, avant de se diriger à Agadir pour trouver une nouvelle victime.

Le marchand de bijoux d’Agadir a eu le réflexe d’appeler les autorités afin de procéder à l’arrestation des suspects. Pendant l’interrogatoire, les Roumains ont nié être liés aux autres escroqueries, mais après avoir vu leurs photos publiées sur Facebook, ils ont bien été obligés de dire la vérité aux policiers.

Actuellement, ces deux touristes sont toujours retenus sous surveillance dans un commissariat d’Agadir.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page