Deux Marocaines dans le Top 100 des jeunes Africains les plus influents

La directrice exécutive de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), Lamia Bazir, figure parmi les cent jeunes Africains les plus influents du monde, aux côtés d’une autre Marocaine, la chanteuse Salma Rachid, selon le classement 2019 établi par « Africa Youth Awards ».

Le classement, établi chaque année depuis quatre ans, a été rendu public le 2 octobre par Africa Youth Awards, basée à Accra.

Lamia Bazir, jeune femme de 27 ans engagée pour la promotion des droits des femmes et des enfants, est à la 51ème place du classement. Directrice exécutive de l’ONDE, elle travaille notamment sur des projets de coopération internationale, entre le Maroc et les Etats-Unis, à titre d’exemple. Les questions d’éducation et d’accès à l’emploi sont des thématiques pour lesquelles l’activiste est particulièrement engagée.

Un peu plus loin dans le classement, au 81èle rang, l’on trouve la chanteuse Salma Rachid, finaliste de la deuxième édition de la compétition « Arab Idol » en 2013.

Cette année, trente-deux pays ont été représentés par des jeunes dans le classement. Les femmes, au nombre de 52, dominent légèrement le classement. Ce sont d’ailleurs deux femmes, la Kenyane Adelle Onyango, qui a lancé l’initiative du même nom, et la Tunisienne Ahlem Nasraoui, chargée du programme régional de l’ONG IREX qui occupent respectivement les 2ème et 3emèle places du podium. En tête du classement, caracole un jeune homme de nationalité nigériane, Adebo Ogundoyin, membre de l’Assemblée législative de l’Etat d’Oyo.

L’organisation « Africa Youth Awards », lancée en 2014, entend mettre en lumière les acquis et la contribution de jeunes Africains impliqués dans le développement de leur continent.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: l’électricité rétablie pour 80% des abonnés, selon Lydec

Le courant électrique a été rétabli pour 80% des abonnés à Casablanca à 12H00, suite à la coupure survenue, mercredi tôt dans la matinée, dans la métropole, indique Lydec dans un nouveau point de situation.