Désintox: Aucun membre de Génération Identitaire n’a été arrêté à Marrakech

L' »information » a fait le tour des médias ce mardi 11 décembre. Au lendemain de l’adoption du Pacte de Marrakech sur les migrations, des membres du mouvement d’extrême droite français Génération Identitaire auraient été interpellés dans la ville ocre après avoir manifesté contre ce Pacte.

Une source bien informée de Le Site Info a démenti les rumeurs selon lesquelles la police de Marrakech aurait arrêté des ressortissants français, membres de ce groupe « qui lutte contre l’islamisation et l’immigration massive ».

Et d’ajouter que cette information, diffusée entre autres sur Twitter (voir ci-dessous), est « dénuée de tout fondement ».

Approuvé le 13 juillet dernier par les Etats membres sous l’égide de l’Assemblée générale des Nations-Unies et formellement adopté le 10 décembre 2018 à l’occasion de la Conférence intergouvernementale de Marrakech, le Pacte de Marrakech a été salué comme “une réalisation importante” et un document complet visant à mieux gérer les migrations internationales, à relever leurs défis et à renforcer les droits des migrants tout en contribuant au développement durable.

Rappelons que la Conférence de Marrakech (10-11 décembre), a connu la participation d’au moins 150 États membres. Outre des responsables gouvernementaux, plus de 700 partenaires, y compris des représentants de la société civile et des secteurs publics ainsi que des migrants ont pris part aux discussions sur les opportunités de partenariats innovants, les possibilités de coopération et les initiatives transversales avec les gouvernements.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19: répartition des nouveaux cas, Tanger et Marrakech de nouveau en tête

Mille deux cent quatre-vingt-trois (1.283) nouveaux cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 365 rémissions ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé mercredi le ministère de la Santé.