Des responsables centraux de la Santé ont-ils vraiment été limogés?

Le ministère de la Santé a démenti, ce samedi, que 31 responsables de ses services centraux aient été limogés.

En réaction à des informations rapportées à ce sujet par un journal samedi, le département d’Anass Doukkali affirme dans un communiqué que le ministre a rendu public le 13 mars courant un appel à candidatures pour pourvoir 31 postes vacants de chefs de services à l’administration centrale.

La même source précise que les responsables qui étaient chargés de ces services ont été soit promus à d’autres postes de responsabilités en tant que chefs de division, soit mis à la retraite. Par conséquent, ajoute-t-on, les postes de responsabilité précités sont devenus vacants et gérés par intérim.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La direction d’Oukacha dément avoir torturé un détenu

L’administration de la prison locale de Ain Sbaa 1 a démenti, ce mardi, qu'un détenu dans cet établissement pénitentiaire ait été torturé pour avoir publié un enregistrement audio de l’intérieur de l'établissement.