Des produits impropres à la consommation saisis et détruits au nord du Maroc

Quelque 1.737 Kg de produits impropres à la consommation ont été saisis et détruits, depuis le début du mois de Ramadan, au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq.

Selon des données de la division des Affaires économiques et de la coordination à la préfecture de M’diq-Fnideq, les opérations de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires, menées par la commission provinciale mixte composée du service de contrôle et des affaires économiques, l’autorité locale, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) et les bureaux municipaux d’hygiène, ainsi que les services sécuritaires et sanitaires, ont permis la saisie et la destruction d’environ 1.737 kilogrammes de produits alimentaires impropres à la consommation et de dresser 40 PV d’infractions.

Quelque 390 visites de terrain ont été effectuées, durant le mois de Ramadan, au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq, notamment dans les villes de Martil, M’diq et Fnideq, ainsi que les centres des communes rurales d’Al Aliyin et Belyounech, visant les commerces de viandes et les marchés de poissons, en plus des marchés hebdomadaires de Fnideq et Al Aliyin, a précisé la même source.

Outre le contrôle de la qualité et des prix des produits alimentaires, la commission mixte a également mené des campagnes intensives pour lutter contre les sacs en plastique, ayant abouti à la saisie de 111 Kg de ce produit dont l’usage est interdit.

La Commission a également saisi et détruit 890 unités de chocolats « Kinder », suite au communiqué de l’ONSSA relatif au retrait du circuit de commercialisation au niveau des importateurs et des enseignes de distribution de tous les lots des produits concernés de cette marque.

Par ailleurs, dans le cadre du suivi de l’approvisionnement des marchés et des différents points de vente au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq depuis le début du mois de Ramadan, la commission veille, en coordination avec les autorités locales, à contrôler l’état de l’approvisionnement et la disponibilité des produits alimentaires, notamment les produits de grande consommation, a fait savoir la même source, affirmant qu’aucun manque ou augmentation des prix des aliments de base, notamment ceux aux tarifs réglementés, n’ont été relevés, à l’exception des produits soumis à l’offre et la demande.

La commission mixte a également mené des campagnes de sensibilisation auprès des commerçants quant à l’importance de la propreté de leurs commerces, le contrôle des dates de péremption des aliments mis à la vente pour éviter tout risque sur la santé des consommateurs, ainsi que l’affichage des prix et le respect des principes de la concurrence loyale.

SO

La FIFA annonce une bonne nouvelle aux supporters marocains






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page