Des escrocs prétendaient agir au nom de membres de la famille royale

Deux auteurs d’affaires d’escroquerie ont réussi à s’emparer de 7 milliards de centimes, en sus d’un chèque de 2 milliards. Prétendant agir au nom de membres de la famille royale ou de celui de hauts responsables de l’Etat, ils proposaient leurs services à leurs victimes pour résoudre, en faveur de ces dernières, certains dossiers entre les mains de la justice.
Les arnaqueurs, une femme et son mari, ont été entendus par le procureur général près la Cour d’appel de Casablanca, rapporte le quotidien Al Massae. La pseudo conseillère juridique faisait croire qu’elle travaillait, ainsi que son époux, en collaboration étroite avec l’un des princes du Royaume.
L’enquête a révélé ainsi qu’ils ont pu arnaquer le directeur d’une société d’import export qui avait été interpellé pour activités commerciales illégales de vente en ligne de produits cosmétiques à base d’huile d’argan. En garde à vue pendant un certain temps, il a été libéré après son acquittement. Et c’est en désirant rentrer en possession de plus de 40 millions de dirhams, montant gelé par Bank Al-Maghrib, qu’il a croisé le chemin des deux escrocs.
La pseudo conseillère juridique a fait miroiter au directeur de l’entreprise qu’elle était en mesure de résoudre absolument tous ses problèmes grâce à ses connaissances en haut lieu. Et de prétendre que ces personnalités appartiennent aussi bien à la police judiciaire, au parquet général et aux tribunaux!
Le journal ajoute également que l’enquête a révélé que les deux lascars faisaient aussi signer des contrats, sous forme de reconnaissante de dettes, à leurs proies. Ces dernières, en contrepartie des pseudo services qui leur seraient rendus, étaient dans l’obligation de signer des reconnaissance de dettes concernant d’importantes sommes d’argent, ainsi que la signature de chèques en blanc.
L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page