Tanger Med: des hauts gradés dans de sales draps

Des hauts gradés de la gendarmerie royale, ainsi que de hauts responsables, encourent de lourdes peines pour leur implication présumée dans un réseau international de trafic de drogues.

Les investigations à ce sujet ont révélé que des tonnes de cannabis ont pu transiter via le port Tanger Med, avec la complicité des mis en cause, selon le quotidien Al Massae de ce mardi.

Ce sont quelque vingt éléments de la gendarmerie royales, dont quatre représentantes de la gent féminine ayant le grade de colonel, qui sont poursuivis dans cette affaire. Les mis en cause exerçaient en tant que commandants régionaux à Agadir, à Settat et à Tanger Med.

D’après le journal, un capitaine de la gendarmerie royale et des chefs de centres territoriaux, maritimes et judiciaires des villes du nord du Royaume, dont Tanger et Tétouan, sont également mis en cause dans cette affaire.

La Brigade nationale de la police judiciaire de la gendarmerie a présenté les mis en cause à la justice après de longues investigations et après l’audition de hauts responsables de la gendarmerie royale. Et le juge d’instruction a refusé la demande de liberté provisoire pour ces quelque vingt mis en cause, dont les quatre colonelles, tous en détention provisoire à la prison locale de la ville de Salé.

B.B.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page