Des cliniques d’esthétique devant la justice à cause d’erreurs médicales

De scandale à un autre, des cliniques d’esthétique à Casablanca ont défrayé la chronique ces derniers temps. La justice a fini par se saisir de leurs dossiers et les sentences n’ont pas tardé à tomber. Des saisies, des fermetures ont été prononcées et des condamnations requises contre des médecins.

En effet, mercredi dernier, les autorités ont engagé la saisie d’une clinique esthétique de Casa, en présence de la mère d’un enfant de 3 ans dont une partie du sexe a été sectionnée lors d’une opération de circoncision. Le médecin chargé de l’opération a été condamné à la prison avec sursis et à une amende de 130.000 dirhams. Cette décision judiciaire, n’est cependant pas du goût de cette mère éplorée qui a déclaré qu’elle s’attendait à ce que le Conseil de l’Ordre des médecins prenne une sanction disciplinaire à l’encontre du médecin pour qu’il serve d’exemple pour tous ceux qui commettent des erreurs médicales.

A ce propos, d’autres affaires du même genre, attendent d’être jugées au tribunal de première instance de Casablanca. Il s’agit du décès d’une femme survenu en pleine opération d’amincissement dans une clinique d’esthétique, et d’une autre qui se trouve toujours dans un état comateux après avoir reçu une overdose d’anesthésiant.

A rappeler que les cliniques d’esthétique au Maroc sont très prisées par une clientèle européenne qui profite du faible coût comparativement avec les cliniques européennes. Certaines cliniques commencent même à vendre des packages incluant un séjour touristique et quelques autres services.

S.A

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page