Des autobus israéliens d’occasion pour Casablanca?

Le site “Hespress”, relayant des médias italiens, a révélé que des autobus d’occasion provenant de l’Etat sioniste ont été acquis par la ville de Casablanca.

Cette transaction a été faite par l’intermédiaire de l’Institution de coopération entre les communes, délégatrice de la gestion du secteur du transport urbain, à Casablanca. Ces autobus “made in Israël” seraient mis en service à Casablanca dans les prochaines semaines, précise la même source.

Par ailleurs, les médias transalpins ont souligné que les autorités italiennes avaient auparavant refusé l’autorisation de la mise en service de ces autobus israéliens d’occasion sur leur territoire.
Et c’est ce refus italien qui serait derrière ce changement de cap vers le Maroc, à travers une transaction quasi-secrète dont les détails sont encore inconnus.

D’autre part, le quotidien romain”Il Messaggero”, dans son édition de dimanche dernier, a révélé que la ville de Rome avait acquis 70 bus israéliens pour le montant de quelque 4,6 millions d’euros. Mais les autorités italiennes avaient refusé d’octroyer l’autorisation de circuler, en mai dernier.

La raison invoquée était que lesdits bus, de marque Euro 5, avaient plus de 10 ans d’âge.De surcroît, ces autocars sont connus pour être polluants et ne respectant pas la législation européenne en vigueur concernant les rejets des moteurs diesel, a expliqué “Il Messaggero”.

Le quotidien italien précise également que Davide Bordoni, conseiller municipal de la ville de Rome a demandé au maire de la capitale italienne de révéler les dessous de ce qu’il qualifie “d’histoire de renseignement”. Le conseiller romain se demande aussi comment ces bus israéliens d’occasion ont pris la direction du Maroc, écrit “Hespress”.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Encore des actes de hooliganisme au Maroc: douze individus arrêtés

Les services de la Sûreté provinciale de Safi ont arrêté douze individus pour leur implication présumée dans des actes de hooliganisme à l'issue du match ayant opposé samedi soir l'Olympic de Safi au club saoudien d'Ittihad Jeddah, pour le compte de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions.