Déconfinement/Plages: les contrevenants risquent l’interpellation

Après l’assouplissement des mesures d’état d’urgence sanitaire, les plages marocaines, atlantiques et méditerranéennes, connaissent une affluence indescriptible.

Et afin d’endiguer le risque de transmission du Covid-19, les autorités compétentes ont pris des décisions fermes, du moins concernant les plages de Casablanca, selon des sources de Le Site Info.

Ainsi, il a été décidé d’interdire la location de parasols, chaises et transats. De même que les parties de football, entre autres jeux de balle sur les plages, sont interdites dans le but d’éviter les contacts susceptibles de transmettre le virus entre les joueurs de tous âges.

Pour cette raison, avant leur accès à la plage, les estivants seront averties des mesures préventives, décidés par les autorités, qu’ils sont impérativement sommés de respecter.

Dans le cas contraire, ont tenu à avertir les mêmes sources, l’enfreinte desdites mesures conduira à l’interpellation des récalcitrants et autres réfractaires.

Par ailleurs, Le Site Info a constaté de visu, pendant la journée d’hier, la forte mobilisation et la vigilance des services sécuritaires et des autorités locales, sur de nombreuses plages de la capitale économique.

Larbi Alaoui (avec Kawtar Zaki)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Bac: plus de 100 cas de triche dans la région de Casablanca

Un total de 138 cas de triche a été enregistré durant la première étape de l'examen national unifié du baccalauréat, session normale de juillet 2020, au niveau de la région de Casablanca-Settat, a annoncé l'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF).