Déconfinement: le Maroc veut éviter « toute mauvaise surprise » (El Youbi)

Tous les Marocains attendent impatiemment le post-confinement, prévu normalement pour le jeudi 11 juin. Mais après la consigne « Restez chez vous! », c’est au tour de « Restez prudents! » qui, désormais, devra être de mise.

Et le directeur de l’épidémiologie du ministère de la Santé ne plaisante pas avec ces mesures préventives que les citoyens doivent impérativement respecter. Ainsi, tout en exprimant sa satisfaction que la situation épidémiologique au Maroc n’est plus ce qu’elle était auparavant, Mohamed El Youbi a déclaré à Le Site Info qu’il ne faut pas crier victoire trop tôt.

Le lutte contre le virus est de loin d’être gagnée. Et pour paraphraser le Général De Gaule, « le Maroc a gagné des batailles, mais pas encore la guerre » contre cet ennemi redoutable et imprévisible qu’est le Covid-19.

« Nous ne pouvons pas vaincre le virus en si peu de temps. Tout au contraire, nous devons apprendre à cohabiter avec lui pendant encore longtemps car toutes les études entreprises autour du coronavirus sont encore en cours », a tenu à avertir El Youbi.

Et de préciser que la levée de l’état d’urgence n’est pas du seul ressort du ministère de la Santé. Plusieurs autres parties prenantes ont leur mot à dire sur le sujet et, de ce fait, il n’est pas loisible de prédire ce que les autorités marocaines vont prendre comme nouvelles mesures.

Cependant, selon le responsable du ministère de la Santé, au cas où serait officiellement décidée la levée de l’état d’urgence, la crainte d’une aggravation de la situation épidémiologique ne serait pas à écarter et le nombre de cas confirmés serait revu à la hausse.

Surtout si les citoyens ne respectent pas les mesures sanitaires préventives d’après le post-confinement, craint Mohamed El Youbi.

A.Z.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page