Décision inédite dans les annales de la justice pour une affaire de viol

Le procureur du roi près la Cour d’appel de Casablanca, Hassan Matar, vient de retirer un dossier concernant une affaire de viol des mains d’un juge d’instruction. Ceci, afin de le remettre entre celles d’un autre juge qui a pour mission de le compléter ou de diligenter une autre enquête.
Cette décision est une première dans les annales de la justice, écrit le quotidien Al Massae dans son édition de ce lundi 20 novembre, et concerne une affaire remontant à six mois, à Casablanca. Une jeune fille de 18 ans avait déposé une plainte pour viol contre un jeune routier de 23 ans qui a été interpellé par la police judiciaire.
Mais au moment où le juge d’instruction entendait les parties prenantes de l’affaire, la défense du présumé violeur en détention a présenté un retrait de plainte de la jeune fille. Il a été alors décidé de libérer le détenu et de le poursuivre en état de liberté.
Le procureur général s’étant opposé et ayant fait appel, cette décision à été rejetée mercredi dernier et l’affaire a été ainsi confiée à un autre juge d’instruction.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page