Décharge de Mediouna: « une mort programmée » dénonce un groupe sur Facebook

Des Casablancais, scandalisés par ce que provoque la décharge de Médiouna, aux environs de Casablanca, a décidé de lancer un groupe sur Facebook pour alerter les autorités.

« Ce groupe a été créé dans le but de sensibiliser le public et les autorités concernées d’une bombe écologique qui est la décharge de Mediouna. Daroua, Nouaceur, Bouskoura, Tit Melil, Mediouna, Sbata, Salifornie, Sidi messaoud…Stop à la décharge », peut-on lire sur le groupe.

Rappelons que les mauvaises odeurs dont se plaignent les Casablancais proviennent de la décharge de Mediouna, propagées par les incendies qui se déclenchent de façon quasi-quotidienne dans les 70 hectares de déchets. « C’est une bombe a retardement. La santé de nos enfants et de tous ceux qui sont dans les environs risque d’être mise à mal. Qui sait ce que la fumée et les odeurs peuvent engendrer comme maladies! », nous déclare un membre du groupe.

Le Conseil de la ville de Casablanca, emmené par le PJD, s’est montré incapable de stopper les dégâts environnementaux engendrés par les incendies qui embrasent des millions de tonnes d’ordures entassées dans la décharge de Mediouna.

Pour rassurer les Casablancais, le Conseil de la ville a annoncé sa décision de fermer la plus grande décharge du Maroc, au mois d’avril prochain. Mais les responsables ont indiqué que les ordures seront toujours stockées quelque part dans la région de Casablanca et que la question du recyclage des ordures étaient une affaire complexe qui n’est pas prête de voir le jour. En attendant, des associations se sont créées afin de protester et d’engager des poursuites contres les responsables de la ville de Casablanca.

Soufiane Laraki


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page