Décharge de Médiouna: les riverains n’en peuvent plus des mauvaises odeurs

La décharge de Médiouna continue de créer des difficultés aux riverains. Ces derniers n’en peuvent plus des odeurs nauséabondes qui émanent de cette décharge. Ces odeurs causent malheureusement des soucis respiratoires et attirent les insectes, au grand dam des habitants, dérangés également par les  incendies à cause des réactions chimiques engendrés par les déchets.

«Nous avons déjà tenu plusieurs sit in pour faire entendre nos voix et fermer enfin cette décharge, en vain. Nous vivons l’enfer à cause de ces odeurs tellement insupportables. Malgré nos appels, le Conseil de la ville continue de faire la sourde oreille. Aucun responsable n’a bougé le petit doigt pour résoudre ce problème. La plupart des riverains souffrent désormais de problèmes respiratoires» s’est insurgé un habitant de la région, dans une déclaration à Le Site info.

Notre source ignore, d’ailleurs, les raisons qui empêchent la mise en service de la nouvelle décharge publique et la fermeture définitive de celle de Médiouna.

A ce propos, le vice-président du Conseil de la capitale économique, le PJDiste Abdessamad Haiker, avait déclaré que la nouvelle décharge est fin prête en attendant son homologation de la part du président de la commune d’El Mejjatia Oulad Taleb. Et ce, afin que la mise en service officielle des lieux soit ordonnée par le gouverneur, selon les dispositions d’un arrêté conforme aux lois en vigueur.

Abdessamad Haiker avait également déclaré à Le Site info qu’il souhaite vivement que ledit arrêté soit urgemment adopté, afin que cesse la dégradation environnementale qui dure depuis 35 ans, à cause de ce point noir, et que l’ancienne décharge de Médiouna soit définitivement fermée.

Quant à la nouvelle décharge contrôlée, a précisé la même source, elle dispose de techniques modernes et de nouveaux équipements, en attendant « une solution stratégique » consistant à la construction d’une unité de gestion et de traitement des déchets et des détritus. Lesquelles opérations feront bénéficier Casablanca d’une nouvelle source d’énergie électrique, a ajouté notre interlocuteur.

Et de souligner que la nouvelle décharge contrôlée dispose aussi d’un casier d’enfouissement des déchets solides et d’un bassin de stockage de lixiviat (ndlr, fraction de liquide produite par les déchets stockés, sous l’action conjuguée de l’eau de pluie et de la fermentation naturelle).

De même que le vice-président du Conseil de Casablanca a encore précisé que la nouvelle déchargée contrôlée est équipée de caméras de vidéosurveillane, permettant de constater ce qui s’y passe. En sus de la construction d’un mur de clôture en béton armé et de moyens techniques à même de déterminer le degré de pollution de l’air et de la nappe phréatique, ainsi que des locaux administratifs et des équipements sanitaires.

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page