Sahara: décès du représentant du Polisario à l’ONU

Après les menaces de guerre contre le Maroc, le Polisario vient de perdre l’une de ses plus grandes figures.

D’après le journal algérien Annahar, Ahmed Boukhari, représentant du front séparatiste à l’ONU est décédé le 3 avril des suites d’une longue maladie. Celui qui occupait ce poste depuis plus de trente ans est mort dans l’un des hôpitaux de Bilbao, au nord de l’Espagne.

Le décès de Boukhari survient à quelques jours du rapport annuel du conseil de sécurité sur le dossier du Sahara et au moment où le Polisario multiplie ses provocations contre le Maroc.

De son côté, le royaume ne se laisse pas intimider par les bruits de bottes des séparatistes et se dit, à son tour, prêt à toute éventualité. Pour preuve, les réunions des responsables marocains, aussi bien celles du ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, avec des commissions parlementaires, que celles du chef de gouvernement, Saâeddine El Othmani, avec les secrétaires généraux des partis politiques ont toutes abouti à la même sérieuse résolution.

Celle-ci préconise que si les Nations Unies n’interviennent pas pour trouver une solution à ce conflit préfabriqué, le Maroc sera dans l’obligation de passer à la vitesse supérieure face aux séparatistes pour défendre son intégrité territoriale.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page