Décès d’une fillette de 9 ans: l’hôpital de Meknès pointé du doigt

Une fillette de 9 ans est décédée lundi 14 janvier à l’hôpital Mohammed V de Meknès après la détérioration de son état. Sa famille accuse l’établissement médical de négligence.

Dans une déclaration à Le Site info, Wafaa, la mère de la victime, a confié qu’elle a transféré sa fille à cet hôpital samedi 12 janvier à cause d’une forte fièvre. A leur arrivée, le staff médical, selon elle, les a ignorées.

«Les médecins se sont contentés de nous prescrire quelques médicaments sans l’examiner pour connaître les raisons de cette fièvre. Après avoir passé six heures à l’hôpital, on a été obligé de quitter les lieux à une heure tardive», a souligné la mère.

De retour à la maison, l’état de la fillette s’est détérioré, a-t-elle ajouté, précisant que l’enfant s’est évanoui. «On est retourné à l’hôpital dans les premières heures du lundi mais le staff n’a pas pris ma fille en charge. Les médecins ont même refusé de lui ramener un fauteuil roulant. Je l’ai donc portée pour nous déplacer dans les différents services de soins. Lorsque ma fille est décédée, les membres du staff médical, après avoir entendu les pleurs de la famille, sont arrivés en courant et ont tenté de la sauver. C’était trop tard…», a regretté la mère.

Pour connaître la version de l’hôpital Mohammed V, Le Site info a contacté l’administration de l’établissement médical, à laquelle la famille de la défunte adresse de graves accusations.

Une source de l’hôpital a ainsi assuré que l’établissement reçoit des dizaines d’enfants par jour souffrant de fièvre, ajoutant que les médecins leurs prescrivent le traitement adéquat pour éviter des complications.

«L’état de la fillette décédée s’est gravement détérioré malgré les soins prodigués. Le staff médical a fait le maximum pour la sauver mais elle est malheureusement morte», a-t-elle expliqué. Et d’ajouter : «Accuser l’hôpital de négligence est totalement inacceptable. Notre staff n’a jamais été accusé de la sorte et réussit à soigner les nombreux enfants malades. En même temps, il faut comprendre le choc des parents qui perdent leurs enfants. C’est terrible», a déploré la même source.

Noura Mounib

Articles similaires

Suggestions d’articles

Covid-19 / Maroc: Les nouveaux cas de contamination (par régions)

Trois mille sept cent quatre-vingt-dix (3.790) nouveaux cas d'infection au coronavirus et 3.350 guérisons ont été enregistrés au Maroc.