Décès d’une femme pendant l’accouchement au Moyen Atlas

Combien sont-elles ces femmes qui meurent en silence pendant l’accouchement dans des patelins reculés ? Elles sont certainement des centaines à rendre l’âme chaque année, alors qu’elles auraient pu être sauvées, si les infrastructures sanitaires étaient existantes et les moyens de locomotion suffisants.

C’est le cas de la jeune Amina, qui a accouché dans des conditions difficiles dans un douar perdu du Moyen-Atlas, mais faute de moyens de sauvetage, elle est morte en laissant un orphelin.

Réagissant à ce drame, le délégué régional de la santé de la province d’Azilal, a tenu à se disculper en affirmant à la chaîne 2M, que ses services n’ont reçu aucun appel à ce sujet. Sinon, dit-il, il aurait fait appel à l’hélicoptère pour l’évacuer vers l’hôpital le plus proche.

En tout cas, la neige n’est pour rien dans ce décès, puisque d’autres régions qui n’ont jamais été couvertes d’un manteau blanc, connaissent les mêmes drames.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page