Décès d’une élève à Ain Atiq: ce que l’on sait

Après la chute d’une grande porte en acier sur des élèves dans un établissement à Ain Atiq et le décès d’une fillette de 5 ans, la délégation régionale du ministère de l’Education nationale Skhirate-Témara a publié un communiqué pour livrer sa version des faits.

La délégation a ainsi indiqué qu’elle a reçu un appel du directeur des écoles Nouifates où le drame s’est produit, demandant que les éléments de la protection civile soient dépêchés sur les lieux pour sauver une élève et une employée de la cantine scolaire, grièvement blessées après la chute de la porte principale de l’établissement.

«Vers 9h, les éléments de la protection civile se sont rendus sur les lieux du drame. Les autorités locales et les services sanitaires ont également été alertés pour intervenir et prodiguer les soins nécessaires aux victimes», peut-on lire dans le communiqué dont Le Site info détient une copie.

Le délégué régional de l’Education nationale a, de son côté, rendu visite aux deux victimes à l’hôpital avant le décès de la fillette. Il s’est également rendu à l’école pour soutenir les familles des élèves et présenter ses condoléances aux parents de la défunte. Une enquête a, par ailleurs, été ouverte pour déterminer les tenants et les aboutissants de ce drame qui a secoué la région.

«L’employée de la cantine a subi plusieurs examens médicaux et reçu les soins nécessaires. Son état est stable», a conclu le communiqué.

Dans une déclaration à Le Site info, le directeur régional, pour rappel, avait précisé que la petite fille a perdu beaucoup de sang et fini par succomber à ses blessures. Il a par ailleurs affirmé que la porte qui est tombée n’était pas défaillante, sans donner plus d’explications sur ce qui a provoqué sa chute. “Je ne comprends pas comment cet accident est arrivé. La porte en question ne présentait aucun danger!”

Sous le choc, les parents d’élèves se sont regroupés devant l’entrée de l’école pour manifester leur colère.

Y.K.

 

Suggestions d’articles

La FRMF et Hervé Renard se sont mis d’accord (VIDEO)

Tous les mordus du ballon au Maroc croyaient en Hervé Renard et rêvaient de voir Les Lions soulever le trophée de la CAN.