Décès d’une Britannique mordue par un chat au Maroc

Une morsure de chat enragé lui a été fatale. Une Britannique a rendu l’âme, ce lundi, dans un établissement hospitalier en Angleterre, après avoir été mordue par un chat errant lors d’un séjour touristique au Maroc.

Une information qui a été rapportée par la Public Health England (PHD), une agence relevant du ministère britannique de la Santé. Celle-ci a d’ailleurs appelé les ressortissants britanniques à faire preuve de précaution lorsqu’ils voyagent dans des pays “touchés par la rage”, “notamment en Asie et en Afrique”.

“Tous les voyageurs se rendant dans les pays touchés par la rage devraient éviter autant que possible les contacts avec des chiens, des chats et d’autres animaux, et demander conseil quant à la vaccination antirabique avant leur voyage”, peut-on lire dans le communiqué de l’agence.

Rappelons par ailleurs que le Maroc a été en mesure de réduire les cas de rage de plus de moitié en une trentaine d’années, selon le ministère de la Santé. Le nombre de cas enregistrés a été de 15 en 2017, alors qu’il était de 34 en 1985.

Le ministère indique que ce sont 65.000 personnes qui sont vaccinées chaque année, après avoir été mordues, griffés et/ou léchées. Les animaux à sang chaud sont les vecteurs de l’infection rabique, et plus spécialement les chiens errants qui sont responsables à 95% de cette grave maladie virale qui peut aussi bien se propager à d’autres bêtes qu’aux humains.

S.L.

Suggestions d’articles

Après la décision du Maroc, des pays expriment leur intérêt pour la CAN 2019

Le Maroc a annoncé qu'il ne se portera pas candidat à l'organisation de la CAN 2019.