Décès d’un nouveau-né à Rabat: le ministère de la Santé prend une décision

Le ministère de la Santé est dans l’œil du cyclone suite au décès, lundi 19 décembre, d’un nourrisson à la maternité des Orangers affiliée au CHU Ibn Sina de Rabat. Une fois informée, le ministère de tutelle a fait savoir qu’elle a ouvert une enquête en vue d’identifier les causes de cette mort subite.

Suite à la mort d’un nourrisson et la détérioration de l’état de santé de 5 autres à la maternité des Orangers à Rabat, le ministre de la santé est sorti de son silence pour annoncer l’ouverture d’une enquête afin d’élucider les circonstances de ce drame.

De plus, le ministre de tutelle, Anas Doukkali a confié les investigations à un comité centrale pluridisciplinaire du ministère en vue de déterminer avec précision les tenants et aboutissants de cette affaire, lit-on sur un communiqué rendu public ce mercredi matin.

Le ministère a aussi tenu à présenter ses regrets pour cet incident douloureux et exprimer ses sincères condoléances à la famille du nourrisson décédé.

D’autre part, la direction du CHU Ibn Sina a annoncé la mise en place d’un comité médical pour déterminer les causes de l’accident, et établir les responsabilités en cas de besoin.

Aymane A.K

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI

L’exposition évènement "les peintres marocains dans les collections nationales, de Ben Ali R’bati à nos jours" aura lieu du 12 août au 15 décembre 2020 au Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain (MMVI).