Décès d’un nouveau-né à Rabat: le ministère de la Santé prend une décision

Le ministère de la Santé est dans l’œil du cyclone suite au décès, lundi 19 décembre, d’un nourrisson à la maternité des Orangers affiliée au CHU Ibn Sina de Rabat. Une fois informée, le ministère de tutelle a fait savoir qu’elle a ouvert une enquête en vue d’identifier les causes de cette mort subite.

Suite à la mort d’un nourrisson et la détérioration de l’état de santé de 5 autres à la maternité des Orangers à Rabat, le ministre de la santé est sorti de son silence pour annoncer l’ouverture d’une enquête afin d’élucider les circonstances de ce drame.

De plus, le ministre de tutelle, Anas Doukkali a confié les investigations à un comité centrale pluridisciplinaire du ministère en vue de déterminer avec précision les tenants et aboutissants de cette affaire, lit-on sur un communiqué rendu public ce mercredi matin.

Le ministère a aussi tenu à présenter ses regrets pour cet incident douloureux et exprimer ses sincères condoléances à la famille du nourrisson décédé.

D’autre part, la direction du CHU Ibn Sina a annoncé la mise en place d’un comité médical pour déterminer les causes de l’accident, et établir les responsabilités en cas de besoin.

Aymane A.K

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page