Décès d’un Marocain aux Philippines: les précisions du MAE

Une source du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE a révélé de nouvelles données sur le décès aux Philippines du jeune Marocain de 29 ans, Younès Zbadi.

Ces nouvelles informations et cette mise au point du MAE ne concernent pas le décès avéré de notre compatriote, des suites d’une crise respiratoire fatale. Elles pointent plutôt les allégations selon lesquelles, de son vivant, l’ambassade du Royaume à Manille l’aurait abandonné à son sort et n’a pas répondu à ses demandes d’assistance et de soutien.

C’est ainsi que ladite source a déclaré à Le Site Info que les infos précitées, concernant la soit-disant sourde oreille de l’ambassade aux doléances du défunt, sont dénuées de tout fondement.

Tout en contraire, a précisé notre source, l’ambassade du Maroc aux Philippines n’a cessé de rester en contact avec Younès Zbadi. Celui-ci a également bénéficié d’une aide pécuniaire de 200 dollars, destinée à l’achat de médicaments nécessaires à son état de santé et à ses besoins les plus urgents.

Et une copie du document prouvant bel et bien la véracité de ce soutien financier a même été remise à notre site. Preuve irréfutable que l’ambassade n’a point failli à son devoir solidaire envers le défunt.

La même source a expliqué que Younès Zbadi résidait aux Philippines avec son épouse, de nationalité philippine, chez la famille de celle-ci, en compagnie de leurs deux enfants, et non point dans un logement loué et dont la propriétaire le menaçait de le jeter dans la rue pour loyers impayés. Et de préciser que le jeune homme, travaillant aux Emirats Arabes Unis se déplaçait régulièrement entre les deux pays pour revoir les siens.

De même qu’après son décès, l’ambassade du Royaume à Manille est restée en contact avec sa veuve et mère de ses enfants, à qui l’on on a fait savoir toutes les formalités administratives et tous les frais inhérents aux obsèques de son défunt mari marocain seront à la charge de l’ambassade en question.

A rappeler que plusieurs médias, dont le site « Morocco World News », a annoncé qu’un Marocain « bloqué depuis des mois aux Philippines est décédé, le soir du jeudi 4 juin ».

Lesdits médias avaient ajouté que son décès avait pour cause son « incapacité à pouvoir acheter les médicaments indispensables à sa maladie pulmonaire chronique » et à « l’indifférence manifeste de l’ambassade du Royaume à son égard, malgré ses nombreuses sollicitations ».

Larbi Alaoui et Rida Errahmani


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page