Décès d’un mannequin à la prison de Fès: l’administration donne sa version des faits

L’administration de la prison locale Bourkaiz-Fès a fait savoir que la détenue (K.M) a présenté un trouble de conscience, le 24 janvier courant, nécessitant son transfert immédiat à l’hôpital Ghassani, où elle a été mise sous observation médicale, jusqu’à son décès le 26 janvier dans le même hôpital.

Réagissant, dans une mise au point, à ce qui a été publié par certains sites électroniques concernant les conditions du décès d’une détenue à l’hôpital Ghassani à Fès, l’administration de la prison a souligné que la détenue avait, dès son arrivée à l’établissement pénitentiaire, informé l’équipe médicale, qu’elle était hospitalisée à cause de problèmes rénaux, en affirmant qu’elle ne souffrait d’aucune maladie chronique et ne suivait pas de traitement spécial.

Le diagnostic préliminaire a démontré que le corps de la détenue ne présente aucune blessure ou contusion, précise la même source.

M.D.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page