Décès d’un Britannique au Maroc: les autorités sanitaires pointées du doigt

Omar Zahri, un ressortissant maroco-britannique de 58 ans, est décédé en 2018 suite à une morsure de chat au Maroc, où il passait ses vacances. Quelques heures après l’incident, le quinquagénaire a ressenti des démangeaisons au niveau de son doigt, où le chat l’a mordu. Les médecins d’un hôpital au Maroc lui ont prescrit une crème anti-démangeaisons. Mais deux mois après, Omar Zahri a rendu son dernier souffle, laissant sa petite famille sous le choc.

Après son décès, les autorités britanniques ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de la mort. D’après les résultats de l’enquête, publiés le mercredi 11 septembre par le journal britannique Metro, le chat qui a mordu le touriste maroco-britannique lui a transmis la rage furieuse et aurait mordu plusieurs personnes au Maroc. Et d’ajouter que Omar Zahri a été mal diagnostiqué par les médecins marocains qui lui ont prescrit un traitement normal contre ses démangeaisons, sans réussir à évaluer son état.

Quelques jours après la morsure, le défunt, rapporte la même source, a contacté son médecin traitant dans son pays de résidence et lui a décrit son état : douleurs intenses au niveau du bras, tremblements… Des symptômes qui prouvent que le virus a attaqué son système nerveux.

« Omar Zahri, après avoir été mordu, s’est dirigé à un hôpital au Maroc (Le nom de la ville n’a pas été dévoilé). On lui a ordonné de payer avant de recevoir les soins nécessaires. Après être passé par la caisse, le ressortissant britannique a été examiné par un médecin mais n’a pas reçu de vaccin antirabique qui aurait pu le sauver», explique la même source. Selon l’enquête, le décès d’Omar Zahri est dû à une négligence médicale.

D’après Al Yaoum24, le ministère de la Santé au Maroc aurait été également impliqué dans cette enquête, surtout que les autorités britanniques ont appris que ce même chat aurait tué un enfant au Maroc.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Message de condoléances du roi Mohammed VI à la famille Amsrouy Belhassane

Le roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille de l'homme d'affaire feu Ahmed Amsrouy Belhassane.