Décès de Morsi: Ahmed Raissouni porte de lourdes accusations

Ahmed Raissouni porte de lourdes accusations contre le président égyptien, Abdelfattah al-Sissi, les dirigeants saoudiens, ainsi que ceux des Emirats Arabes Unis.
Le “J’accuse”du président de l’Union mondiale des oulémas musulmans les pointe tous d’avoir été la cause du décès de Mohamed Morsi, l’ex-président égyptien, ayant été démocratiquement élu en 2012 et débarqué par l’armée, une année plus tard.
Dans une publication virulente, Raissouni écrit que “le cas du Docteur Morsi est une grave atteinte et une traîtrise innommable, perpétrée par Al Saoud et Al Nahyane contre le martyr Mohamed Morsi”.
Le prédicateur polémique ajoute que ces “criminels baignent dans le sang des Egyptiens, Lybiens, Soudanais, Yéménites, entre autres musulmans”.

Pendant six ans, Mohamed Morsi mourait à petit feu et son cas est un crime abominable qui souille l’Egypte dans toutes ses composantes, martèle Raisouni.
Pour enfoncer davantage le clou, le président de l’Union mondiale des oulémas musulmans clame que “ces assassins constituent ” une abjection pour les Arabes, les musulmans et l’Humanité tout entière”.
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Islam: Ahmed Raïssouni tire à boulets rouges sur la France

Le président de l’Union internationale des oulémas musulmans (UIOM) Ahmed Raïssouni, a attaqué mercredi soir, par le biais de son site officiel, la France, l'accusant ni plus ni moins d'être "anti-islam".