Décès de Hajja Hamdaoui: l’hommage d’une page israélienne

La page Facebook « Israël parle arabe » a rendu un vibrant hommage à l’icône de la la chanson populaire, Hajja Hamdaoui, décédée lundi dernier, à Rabat, à l’âge de 91 ans.

Qualifiant la défunte « d’idole des juifs marocains », ladite page prie Dieu de l’avoir en Sa sainte miséricorde et de l’accueillir en Son paradis.

Dans une publication, illustrée par une photo de la regrettée artiste, « Israël parle arabe » a écrit: « Hajja Hamdaouia a rendu son âme à Dieu. La chanteuse, aimée par tous les Marocains du monde, était aussi l’idole de tous les juifs marocains. Ses chansons avaient conquis les cœurs en Israël et ses concerts en duo avec Raymonde El Bidaouia restent mémorables(…) ».

Hajja Hamadaoui nous a quittées lundi dernier, à l’hôpital Cheikh Zayd de la capitale, après une longue maladie ayant nécessité son hospitalisation, vu la détérioration de son état de santé. Auparavant, la défunte avait décidé de mettre fin à sa carrière artistique ayant duré plus de cinq décennies. Elle a légué un répertoire de chansons populaires à succès qu’ont fredonné, et fredonnent encore, plusieurs générations de fans et d’admirateurs, tous âges, nationalités et confessions confondus.

L’interprète de « Hazzou bina laalam », de « Mine ana ou mnine nta », entre autres tubes, avait fait ses adieux à son public en chantant son dernier album en duo avec Xena Aouita, fille de notre champion Said Aouita. Cette collaboration a eu lieu, après une année d’absence de la scène, suite à ses problèmes de sante et, particulièrement, suite au décès de son fils unique, Moulay Driss .Celui-ci était très connu et apprécié à Rabat, surtout au quartier l’Océan qui constituait son fief.

A rappeler aussi que Hajja Hamdaouia, lors d’un point de presse, avait annoncé mettre fin à sa carrière. « Il est temps! J’arrête, je suis épuisée et j’ai assez donné! », avait-t-elle déclaré en ajoutant avoir cédé le flambeau à Xena Aouita qu’elle a considéré comme sa légataire spirituelle et à qui elle a fait don de ses droits d’auteur de son riche répertoire.

Larbi Alaoui (avec Youssef Chalabi)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page