Décès de Abderrahmane El Youssoufi: les mots d’El Othmani (VIDEO)

Avec le décès de l’ancien Premier-ministre Abderrahmane El Youssoufi, le Maroc a perdu un de ses grands hommes qui ont marqué l’histoire politique nationale, a affirmé, ce vendredi, le chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani.

« Nous avons perdu un grand homme respecté de tous les Marocains », a indiqué El Othmani dans une déclaration à la presse, relevant que le défunt a joué des rôles clés dans le processus de réforme politique.

Feu El Youssoufi, décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à Casablanca à l’âge de 96, a « présidé le gouvernement d’alternance dans une étape difficile de l’histoire du Royaume, contribuant à faire sortir le pays de cette période avec un minimum de dommages », a soutenu El Othmani.

Né à Tanger le 8 mars 1924, feu Abderrahmane El Youssoufi avait rejoint les rangs du mouvement national alors qu’il était encore élève interne au lycée Moulay Youssef à Rabat.

Le défunt fut membre du secrétariat général de l’Union nationale des forces populaires, qui va devenir en 1975 l’Union socialiste des forces populaires (USFP), et rédacteur en chef de son organe « Attahrir » entre 1959 et 1965.

Le 04 février 1998, Feu le roi Hassan II l’avait chargé de former le gouvernement d’alternance qu’il présentera au Souverain le 14 mars de la même année.

Le défunt avait été hospitalisé dimanche dernier dans une clinique à Casablanca, où il avait été admis en réanimation suite à un problème de santé.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc Vs Amnesty: El Othmani ne lâche pas l’affaire

La réponse de la secrétaire générale par intérim d'Amnesty International (AI), Julie Verhaar, n’a pas fourni les preuves matérielles que le gouvernement marocain n’a eu de cesse de demander...