De nouvelles rumeurs font réagir la direction des prisons

Les informations rapportées par les médias sur la présence de « marchés fictifs » dans la Direction régionale des prisons de Tanger et le « retard des travaux de rénovation de la prison locale de Tanger 1 » sont « erronées et visent à défigurer l’image du secteur pénitentiaire et de son personnel », a souligné ce vendredi la Direction régionale de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) de Tanger-Tétouan Al-Hoceima.

Le marché relatif au réaménagement de la prison locale de Tanger 1 a été réalisé conformément aux dispositions du décret réglementant les marchés publics et l’appel d’offres a été publié dans plusieurs journaux nationaux et sur le portail marocain des marchés publics, a indiqué la direction régionale dans une mise au point.

Les travaux de réaménagement de cet établissement pénitentiaire avancent normalement et sont régulièrement contrôlés par des ingénieurs et des techniciens relevant de la direction centrale et de la direction régionale, ainsi que par les représentants du bureau d’études chargé du projet, a fait savoir la même source.

En ce qui concerne les allégations selon lesquelles « aucun directeur régional n’a été nommé à la tête de la direction régionale de Tanger-Tétouan Al-Hoceima », la même source a expliqué que le délégué général avait nommé le directeur régional de cette direction le 3 septembre 2019 et ce, six mois après le début des travaux de réaménagement de la prison locale de Tanger 1. Les allégations concernant l’économe de la prison locale de Tanger sont aussi « dénuées de tout fondement », a précisé la Direction régionale, notant que la personne concernée a été nommée une année avant la nomination du directeur régional et que ses prérogatives ne s’étendent pas à la gestion des marchés relatifs à la construction ou à la rénovation des établissements pénitentiaires.

« Certaines entités suspectes publient délibérément de fausses données en vue de défigurer l’image du secteur pénitentiaire et de son personnel, en faisant circuler des mensonges et des informations fallacieuses qui n’ont aucun lien avec la vérité, en vue d’atteindre des fins personnelles suspectes », conclut le communiqué.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Prisons au Maroc: voici la date de reprise des visites familiales

 La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a annoncé, mercredi, que la reprise des visites familiales au profit des détenus des établissements pénitentiaires a été reportée jusqu'au 13 juillet 2020.