De hauts responsables de la sûreté nationale rétrogradés

La direction générale de la sûreté nationale a sanctionné de hauts responsables sécuritaires en les rétrogradant. Il s’agit du directeur central du service informatique et des communications et de trois autres chefs de divisions centrales, qui ont été présentés devant un conseil de discipline.

D’après des sources policières, trois hauts responsables ont été rétrogradés du rang de préfet de police à celui de contrôleur général et deux autres responsables ont écopé d’un blâme. Tous ont été mis à la retraite.

La même source indique que cette sanction est classée parmi les mesures les plus sévères prévues par l’article 20 du statut des fonctionnaires de police.

Ces hauts responsables ont été accusés d’avoir commis des fautes professionnelles graves et d’avoir concouru à des dysfonctionnements administratifs. Comme quoi, Abdellatif Hammouchi, ne badine pas avec la discipline.

Mehdi Demni


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page