Moins de 1% de Marocains donnent leur sang !

Le 30 mars, en plus de la journée pour les personnes handicapées, le Maroc a également célébré la Journée maghrébine du don de sang. À cette dernière occasion, le Dr. Najia El Amrani, du Centre de transfusion sanguine, a révélé à la MAP les derniers résultats concernant le don de sang au Maroc. 

Il ressort de cette déclaration que le nombre de donneurs de sang, au courant de l’année 2016, était de 310.690, en comparaison avec l’année précédente où leur nombre était de 297.700, soit 0,95% de la population. Et de souligner pour cette Journée maghrébine, placée sous le thème « Merci pour votre nouveau don de sang! », que le nombre des  bénévoles est égal à 92% de l’ensemble des donneurs. L’objectif de la présente campagne, souligne le Dr. Najia El Amrani, est de parvenir à une augmentation substantielle du nombre des donneurs.

Pour y arriver, le Centre marocain de transfusion sanguine a mis en oeuvre une stratégie pour la période 2017-2020. Celle-ci compte sur le don organisé de donneurs masculins une fois tous les deux mois, alors que les femmes pourront le faire une fois tous les trois mois, à raison de trois dons chaque année. Ceci, sans aucune conséquence notoire sur la santé des uns et des autres.

D’autre part, Najia El Amrani n’a pas manqué d’affirmer que si chaque bénévole avait donné son sang deux  fois pendant l’année écoulée, le nombre des donneurs aurait largement dépassé les 600.000, soit 1% de l’ensemble de la population. Et d’insister sur la nécessité d’organiser, de façon ponctuelle et sérieuse, les campagnes de dons de sang à venir afin de garantir la survie de citoyens dont les jours dépendent de ce geste de partage et de solidarité.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page