Darija: qu’a dit Ayouch après les propos d’El Othmani?

Noureddine Ayouch a exprimé son souhait d’éviter la polémique autour de l’usage de la darija dans les manuels scolaires, si ce n’est pour le moment. Une position qu’il a prise après avoir été sévèrement critiqué par le chef de gouvernement Saâdeddine el Othmani.

Dans une interview accordée au site Hespress, le publicitaire et homme d’affaires controversé a appelé à l’apaisement assurant qu’il a beaucoup de respect pour le chef de gouvernement.

«Je respecte et apprécie beaucoup Saâdeddine el Othmani, et préfère prendre du temps pour réfléchir et calmer les esprits», a-t-il dit en ajoutant qu’il «préfère éviter tout affrontement ou débat en ce moment».

«Nous aurons encore assez de temps pour discuter de nombreuses questions et je ne répondrai pas aux propos d’el Othmani au sujet de l’introduction de la darija dans les manuels scolaires de l’enseignement primaire», poursuit-il.

Il convient de rappeler que Noureddine Ayouch a fait l’objet de nombreuses critiques, après qu’il ait traité ses détracteurs de «chiens». Une position que le chef de gouvernement avait qualifiée de «daechisme politique», lors des travaux de la session extraordinaire du Conseil national du parti Justice et développement, tenus avant-hier samedi à Bouznika. Et de préciser que «Ayouch ne jouit d’aucun statut gouvernemental ni d’une responsabilité publique qui lui donnent le droit de décider de l’avenir des Marocains».

Hassan Manyani

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: un armement russe qui déplaît aux Etats-Unis

Le Maroc pourrait rejoindre la liste de plusieurs pays désirant acquérir des S-400 russes.