Dar Bouazza: un chantier provoque la colère des habitants

©Hespress

La démolition et la reconstruction d’un pont au Oued Merzeg dans la région de Dar Bouazza, à Casablanca, a provoqué la colère des habitants. Selon Hespress, les travaux ont lourdement perturbé la circulation, coupé les routes et pollué la mer, poussant les riverains à fustiger les responsables.

Ces travaux ont, en effet, révélé que les nombreux canaux d’assainissement construits sous le pont démoli évacuent leurs eaux usées vers l’Oued Mezreg avant de finir à la mer, ce qui diffuse des odeurs nauséabondes dans la région. L’activité commerciale a également été affectée à cause de la circulation devenue insupportable depuis bientôt deux mois.

Contacté par Hespress, Karim, un résident de Dar Bouazza, a confié que la décision de la commune de couper les routes exaspère les habitants, se plaignant, en parallèle, de la lenteur des travaux. Il a ajouté que la construction du pont devait se faire à la fin de la saison estivale pour épargner les résidents de Dar Bouazza tous les déboires qu’ils sont en train de subir actuellement.

« Depuis le lancement de ce projet, on a compris que la commune est géré de façon aléatoire. C’est désolant », a-t-il regretté.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Clusters à Tanger : les autorités durcissent les mesures et ferment des entrées

Dans un communiqué, le ministère a indiqué qu’il a été décidé aussi de renforcer le contrôle pour que les personnes se trouvant dans ces zones ne quittent leurs domiciles qu'en cas de nécessité extrême tout en observant les précautions nécessaires.