Dar Bouazza: La daya menacée par un grand projet immobilier

« La zone humide de Dar Bouazza, dernière zone humide littorale naturelle de la région de Casablanca-Settat, subit en ce moment une grave atteinte à son intégrité qui menace l’écosystème et sa biodiversité (destruction partielle  du remblais de protection, sondages, travaux à proximité des sources,…) », peut-on lire dans un message envoyé par de nombreuses associations à la presse.

Elle dénonce le fait que « la poursuite de ces travaux risque de faire disparaitre les richesses animales et végétales de la daya ainsi que ses fonctionnalités écologiques,  essentielles dans la lutte contre le changement climatique et ses conséquences ».

Selon les associations, « les lobbies de l’immobilier sont responsables de cette atteinte, profitant du silence des décideurs. Ces dégradations constituent une violation de toutes les lois marocaines visant à préserver l’environnement et une violation de tous les accords internationaux signés par le Maroc ». 

A plusieurs reprises ces dernières années, des associations de la société civile sont intervenues auprès des  autorités compétentes et ont envoyé des correspondances avec les ministères de tutelle afin de protéger ce site.

Face à ces comportements irresponsables et au silence quant à la situation catastrophique de nos zones humides, les associations de la société civile demandent « la suspension immédiate et urgente des travaux de construction dans le périmètre immédiat de la Daya  de Dar Bouazza dans l’attente de la création d’une zone tampon pour protéger cette zone humide ».

Elles souhaitent que « l’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia (ABHBC) puisse exercer efficacement  les fonctions qui lui sont confiées quant à la protection de cette zone humide » et « que les zones humides soient enfin reconnues et protégées en tant qu’acteurs efficaces dans  l’atténuation des conséquences des changements climatiques qui s’annoncent particulièrement aigües dans notre pays ». 

Les associations signataires sont:

Groupe de Recherche pour la Protection des Oiseaux au Maroc GREPOM/Birdlife Maroc ; Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental ESCO ; 

Société Protectrice des Animaux et de la Nature SPANA ; 

Association Marocaine des Photographes Animaliers ; 

Groupe d’Ornithologie au Maroc 

Association Nature Solutions  

Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre  

Association Khnifiss 

Association Nationale Maroc des Amis de l’Environnement 

Association Talassemtane pour l’Environnement et le Développement ATED


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page