Dakhla: qui est responsable de la dégradation du centre-ville ?

Le Conseil de Dakhla, présidé par Mohamed Sidi Sloh El Joumani du Mouvement populaire, a accusé le parti de l’Istiqlal de contribuer à la dégradation des infrastructures du centre-ville.

Dans une déclaration à Le Site Info, une source au sein du parti de la Balance a catégoriquement démenti ces accusations qui ont été portées après le dernier rassemblement organisé par le parti à Dakhla, au début de la semaine en cours.

La même source, qui a préféré garder l’anonymat, a expliqué que ces rumeurs pourraient avoir comme origine des parties qui ont le dessein de vouloir parasiter les activités de l’Istiqlal dans les provinces du sud et de lui créer des conflits avec les responsables de la ville.

Ceci, sachant que la page officielle Facebook du Conseil de la ville avait publié plusieurs photos avec des commentaires pointant “la dégradation des infrastructures de la ville du fait de deux partis politiques”, sous-entendant qu’il s’agit aussi du parti de la Balance.

La publication considère également que ces actes expriment le laxisme de “certains” au détriment de l’intérêt de la population. De même qu’elle rappelle à ces personnes que leur devoir est de donner le bon exemple de la citoyenneté concernant le respect des règles légales communes.

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Dakhla: Choukry Maghnouj détaille le plan de développement (vidéo)

Le plan de développement de la région Dakhla-Oued-Eddahab présenté ce jeudi 23 octobre, dans le cadre du quatrième forum d'affaires France-Maroc qui a lieu à Dakhla, fait partie des grandes orientation royales.