Crise du Rif: les regards des Marocains se tournent vers le discours du Trône

Les regards des habitants d’Al Hoceïma et avec eux ceux de tous les Marocains, se tournent vers le discours de la fête du trône prévu le 30 juillet. Ils ont l’espoir qu’il apporte une solution politique mettant fin à la crise du Rif qui dure depuis près de neuf mois, depuis le décès du poissonnier Mohcine Fikri, écrasé dans une benne à ordures.
L’activiste du Hirak, Mohamed Ahjammik, frère des deux détenus Nabil et Tarik, a déclaré à Akhbar Alyaoum que « la principale revendication des habitants du Rif est la libération des détenus, en gage d’initiatives de bonne foi ». Il a ajouté qu’ils « attendent avec impatience le discours du roi Mohammed VI relatif à la revendication des habitants de la ville ».
Mohamed Ahjammik souhaite que la réponse au dossier revendicatif soit accompagné de la libération des détenus: « Au cas où l’Etat se concentre sur les revendications et ferme les yeux sur les détenus, je pense que les habitants ne quitteront pas la rue et poursuivront leurs protestations ».
Même son de cloche chez l’activiste Mounir Al Yacoubi. Il précise dans les colonnes du même quotidien que « les habitants d’Al Hoceïma ne vont plus manifester en attendant le discours du trône, en espérant qu’une bonne nouvelle sera donnée ».
Al Yacoubi a conclu sa déclaration en affirmant: « À Al Hoceïma, nous sommes rassurés et confiants au sujet de la réaction positive du roi sur ce dossier, d’autant plus que les résultats de l’enquête qu’il avait ordonnée sur les raisons du retard enregistré dans la réalisation du projet Al Hoceïma, phare de la Méditerranée lui seront soumis à l’occasion de la fête du trône ».
N.B.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page