Crime sordide à Agadir: les premiers éléments de l’enquête

Les membres de la brigade des motards relevant de la préfecture de police d’Agadir ont procédé à l’arrestation, dimanche, d’une personne de 46 ans, qui semble présenter des symptômes psychologiques anormaux, soupçonnée d’être impliquée dans des coups et blessures ayant conduit à la mort de sa sœur et de son fils mineur.

Selon les éléments préliminaires de l’enquête, le suspect, qui était dans un état d’impulsion fort et anormal en raison d’une suspicion de toxicomanie, aurait agressé physiquement à l’aide d’une arme blanche sa sœur de 56 ans et son fils mineur, ce qui a causé leur décès, indique la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le mis en cause qui a commis ce crime à l’intérieur du foyer familial au quartier Al-Ouafa à Agadir, a blessé cinq autres membres de sa famille à des degrés divers de gravité.

Le suspect a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les ramifications et les mobiles de ce crime qui semble être en lien avec des conflits familiaux, conclut le communiqué.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page